Remèdes secrets à base de plantes pour Cheveux fragiles, cassants : faire pousser un « casque d’or » sur son crâne

[wonderplugin_cond deviceinclude=”Mobile”][/wonderplugin_cond]

Getty

Les cheveux sont notre plus belle parure.
À condition qu’ils soient sains, brillants et souples. Leur vigueur repose grandement sur la qualité des soins qu’on leur prodigue. La nature recèle de multiples pépites pour les embellir.

L’art de se laver les cheveux

Shutterstock

Colorations, démêlage, brushing, élastiques trop serrés… À cause de ces mauvais traitements, les cheveux se fragilisent. Ils se fragilisent et les pointes s’affinent, deviennent rêches et finissent par casser ou fourcher.
C’est le signe que les écailles de la cuticule sont soulevées et que la kératine qui cimente la protection du cheveu est profondément altérée.
Si la situation est vraiment critique, il n’existe guère de solution, le cheveu n’est pas une matière vivante et par définition, il ne peut pas se régénérer. Rien ne vaut alors une coupe franche pour repartir sur une bonne base. Mais pour éviter d’en arriver là, plein de solutions s’offrent à vous.
D’abord, rappelez vous de manipuler vos cheveux avec beaucoup de délicatesse, surtout quand ils sont mouillés, ils sont alors tout particulièrement fragiles.
Avant de vous les laver, pensez à les brosser délicatement, commencez par les pointes et remontez progressivement. S’il y a des noeuds, ne tirez pas, sinon c’est la fourche assurée.
Procédez avec douceur et patience.
Au cours du lavage, ne frottez surtout pas les longueurs, mais massez le cuir chevelu et ne touchez pas aux pointes. En rinçant, l’eau qui s’écoule suffit à laver parfaitement le reste de la chevelure. Après le shampoing, essorez les cheveux dans une serviette éponge sans les frictionner.
Mettez la pédale douce sur le sèche-cheveux et le lisseur, leur chaleur excessive fragilise la fibre capillaire.
En prévention, vous pourrez hydrater et nourrir spécifiquement les longueurs et les pointes. Les huiles végétales sont les meilleures amies des cheveux abîmés, en particulier l’huile de noix de coco qui est la seule à pouvoir pénétrer le coeur de la fibre capillaire et la restructurer en profondeur. Certains soirs, avant de vous coucher, imprégnez les pointes avec une noisette d’huile préalablement chauffée entre les mains. Au cours de la nuit, l’huile sera absorbée et les cheveux tout doux au réveil.
Le henné constitue également un excellent soin qui gaine le cheveu. Le cheveu enrobé devient plus fort et plus épais. Si vous n’avez pas envie de colorer vos cheveux, essayez le henné neutre. Faites votre préparation avec de l’eau tiède et laissez la poser sur les cheveux 30 minutes.

Les soins qui leur font du mal !

À vouloir trop en faire, il arrive que les cheveux se trouvent fragilisés par les soins sensés les discipliner. Des lavages trop fréquents, avec de l’eau trop chaude ou avec des produits trop détergents détériorent progressivement la fibre capillaire et assèchent les cheveux.
Certains ingrédients chimiques douteux se trouvent dans nombre de produits capillaires et ils pourraient être à l’origine des problèmes que vous souhaitez éviter. Regardez la liste des ingrédients et fuyez les sulfates particulièrement irritants et décapants : sodium lauryl sulfate, ammonium lauryl sulfate… Oubliez également les silicones qui font office de cache-misère, mais finissent par étouffer et ternir les cheveux.
D’autant qu’ils sont particulièrement tenaces et qu’il faut compter un bon mois pour les éliminer. Dans les ingrédients, les silicones se repèrent avec des noms se terminant par icone, iconol, siloxane ou silane.
Quand vous abandonnez les shampoings classiques pour passer au tout naturel, vos cheveux entrent dans une phase de transition avant de révéler leur vraie nature. Les résidus des produits chimiques doivent dégorger, ce qui a pour résultat de rendre dans un premier temps les cheveux indisciplinés et rêches. C’est frustrant, certes, mais ne vous découragez pas, le jeu en vaut la chandelle. Les bienfaits, déjà bien réels dès la première application, seront visibles au bout de quelque temps.
La poudre de shikakai constitue une excellente alternative végétale au shampoing.
Issue des fruits d’un arbuste qui pousse en Inde, c’est un des secrets de la longue chevelure luxuriante des indiennes. Elle se trouve facilement sur des boutiques en ligne ou dans les magasins exotiques. Véritable bijou de la nature, ses propriétés pour les cheveux sont exceptionnelles : elle donne du volume, assainit le cuir chevelu, élimine les pellicules, accélère la pousse et fortifie les cheveux.

À vos flacons ! Lotion de rinçage
•• 1 poignée de feuilles de romarin
•• ½ litre de vinaigre de cidre
Faites chauffer le vinaigre et ajoutez les feuilles de romarin. Amenez à ébullition et maintenez 10 minutes à tout petits bouillons.
Laissez refroidir, filtrez et mettez en bouteille.
À utiliser en spray sur les cheveux bien essorés après le shampoing. Ou encore en dernière eau de rinçage : ajoutez 2 cuillères à soupe du vinaigre de romarin dans une petite bouteille d’eau fraîche et versez sur les cheveux. Pas d’inquiétude, l’odeur disparaît en séchant.
Cette lotion neutralise le calcaire de l’eau, débarrasse les cheveux des dernières impuretés, contribue à éliminer pellicules et démangeaisons et restaure le pH des cheveux.
Elle se conserve 2 mois. Brillance garantie !

À vos flacons ! Bain intense nutritif
Deux à quatre fois par mois, le bain d’huile est un soin miraculeux pour nourrir, rendre les cheveux soyeux et prévenir les fourches. Dans un bol, préparez votre mélange :
•• 1 cuillère à soupe d’huile de noix de c oco*
•• ½ cuillère à soupe d’huile d’olive
•• ½ cuillère à soupe d’huile d’argan
•• 2 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée
•• 2 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
Le soin s’applique sur cheveux humides : utilisez un spray pour les humidifier ou mouillez les sous la douche, mais n’oubliez pas de bien les essorer avant d’appliquer le soin.
Avec les doigts, prélevez une petite quantité de produit et appliquez mèche par mèche sur toute la longueur, répartissez soigneusement et massez doucement les pointes. Enroulez vos cheveux dans une serviette et passez le sèche-cheveux, la chaleur favorise la pénétration des actifs.
Le temps de po se doit être au minimum de 30 minu tes, et si possible toute la nuit.
Faites ensuite deux shampoings doux pour éliminer tous les résidus huileux.
* L’huile de noix de coco se solidifie en dessous de 25°. Elle peut être chauffée au bain-marie pour retrouver sa fluidité.

À vos flacons ! Shampoing au shikakai
•• 2 cuillères à soupe de poudre de shikakai
•• 1 cuillère à soupe de miel liquide
•• 1/2 cuillère à café de phytokératine (facultatif)
•• 5 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang
Dans un flacon vide de 500 ml, à l’aide d’un entonnoir, versez la poudre de shikakai.
Manipulez-la avec précaution, elle est très volatile et peut être irritante. Ajoutez les huiles essentielles au miel et versez dans le flacon, versez enfin la phytokératine. Finissez de remplir le flacon avec de l’eau chaude. Secouez pour que le mélange soit homogène.
Mouillez abondamment les cheveux. Répartissez progressivement le contenu du flacon sur la tête en massan t au fur et à mesure l’ensemble du cuir chevelu. Comme il ne mousse pas, il est un peu délicat à répartir, mais en pr océdant méthodiquement, vous n’oublierez aucune zone du crâne. Laissez poser 3 à 5 minu tes avant de rincer soigneusement à l’eau tiède. Vous serez étonné de voir comment vos cheveux sont bien lavés et faciles à démêler.
Le shampoing se prépare pour une application immédiate, il ne se conserve pas.

Une belle parade antichute

Le printemps peut être synonyme de chute de cheveux, mais ce phénomène doit rester transitoire. S’il dure, si la chute est fréquente et massive, il faut agir. Et d’abord identifier le facteur à son origine pour y remédier : régime alimentaire, stress, dérèglement hormonal, fatigue, etc.
Une alimentation saine est indispensable pour nourrir les cheveux et doper leur croissance, car ils se constituent à partir des apports nutritionnels. La formule magique se cache dans une alimentation équilibrée, riche en nutriments variés comprenant les cinq bases indispensables à la santé des cheveux : protéines, vitamines B, soufre, zinc et fer.
En parade antichute, tous les matins, vaporisez de l’hydrolat de cèdre sur le crâne et, avec la pulpe des doigts, massez doucement et longuement le cuir chevelu en mouvements circulaires pour stimuler la microcirculation.
À votre dose de shampoing neutre, ajoutez 2 à 3 gouttes d’huiles essentielles tonifiantes : romarin à cinéole ou bay St Thomas (Pimenta racemosa).
Mention spéciale à l’ortie piquante réputée être un tonique du cuir chevelu. Elle est excellente car elle contient les vitamines et les minéraux qui renforcent les cheveux. Faites une cure de gélules d’ortie pendant 2 mois.

source : www.mon-naturopathe.com