25 raisons qui justifient la rupture amoureuse, selon les femmes

Certaines raisons reviennent souvent lorsqu’on demande aux femmes pourquoi elles décident de mettre fin à un une relation. Voici les motifs de rupture amoureuse que les hommes devraient connaître.

Le manque d’honnêteté

Évidemment ! Lisez les 10 pires mensonges que les hommes disent aux femmes. Au fait, la gentillesse est la qualité première recherchée par les femmes – et les hommes – lors d’une rencontre. En tout cas, le manque d’honnêteté est ce qu’il y a de pire. Le terme est large, mais toute forme de tromperie doit être une cause immédiate d’arrêt de la relation, selon la psychothérapeute new-yorkaise Melissa Divaris Thompson.

On parle ici de tromperie sur :

– L’âge : « Qui voudrait d’un gars qui a besoin de mentir sur son âge ? », demande Lara Nolan, 51 ans. Elle refuse de voir quiconque dont l’âge ne correspond pas à son profil de rencontre en ligne. « Cette réaction montre une attitude négative sur mon propre âge, ou bien il a des problèmes avec l’idée de vieillir. C’est inacceptable. »

– L’état matrimonial : Il va de soi que si un homme marié indique qu’il est célibataire, ça signe l’arrêt des échanges. Mais s’il prétend être divorcé alors qu’il est seulement séparé, que faire ? La psychiatre Susan Edelman considère que c’est également une cause de rupture. Bien sûr, il peut « se sentir » divorcé parce qu’il est prêt à passer à autre chose, mais on est en droit de se demander s’il ne ment pas sur d’autres sujets.

– La taille : Pourquoi mentir sur sa taille ? Pourtant les hommes s’ajoutent facilement quelques centimètres sur leur profil en ligne. Or pour les femmes, ce peut être très important, dit Isabel, la fondatrice du site Elite Dating Managers. C’est une mauvaise idée de mentir à ce sujet.

Certains mensonges sont des omissions. «  Je me suis rendu compte qu’avec certains gars, il faut poser la question : “es-tu marié?”, et là, ils vous diront la vérité », dit la divorcée Mia Winner, 51 ans

Être au chômage

C’est une cause de rupture pour pratiquement toutes les clientes d’Isabel, et pas parce qu’elles recherchent des gens fortunés. En fait, ces clientes ont toutes un boulot intéressant et sont indépendantes financièrement. Mais le fait d’être au chômage indique que vous n’êtes pas là où vous voudriez. Si vous êtes en transition, vous n’êtes pas réellement disponible (même si vous pensez le contraire). Si vous êtes sans emploi, messieurs, pas de panique. Surtout, ne prenez pas le premier boulot qu’on vous offre uniquement pour faire une rencontre !

Le manque d’ambition

On peut avoir du travail et manquer d’ambition, mais l’absence d’ambition « n’est pas sexy du tout », dit Amy Hartle, blogueuse de voyages et de style de vie. Elle ajoute : « vous n’avez pas besoin de vous fixer des objectifs grandioses, mais vous devez avoir quelques buts ».

Être en retard

« Vous avez décroché un rendez-vous, ne soyez pas en retard », recommande Becky L. Duncan, coach d’affaires en ligne et célibataire de 30 ans (Chicago). « Si vous n’êtes pas à l’heure (ou vous ne m’avez pas texté pour m’indiquer votre retard), je vais me dire que vous êtes, au mieux désinvolte, et au pire égocentrique.

Annuler le rendez-vous

« Parfois, un imprévu nous amène à annuler un rendez-vous ou un autre engagement, dit la coach de rencontres Rosalind Sedacca. Mais si c’est un trait de personnalité de votre partenaire, il vaut mieux passer son chemin. » La consultante en rencontres Davida Rappaport est partisane de la ligne dure : « Si vous annulez un rendez-vous avec une femme à la dernière minute, quelle qu’en soit la raison, ça met fin à la relation ! Quand une femme planifie d’être avec un gars, elle n’acceptera d’être déçue qu’un nombre limité de fois. »

Un comportement en ligne douteux

Le compte Instagram du gars présente des photos de toutes les femmes avec lesquelles il a flirté (présumément) dans le passé ou de femmes très légèrement vêtues. C’est un motif de rupture, pour la coach de rencontre Damona Hoffman. Les hommes comme ça sont superficiels.

Une mauvaise hygiène

« Rien ne décourage une femme plus vite qu’un gars qui ne prend pas soin de lui, ou qui ne fait pas d’effort pour avoir l’air présentable, observe Amy Hartle. Et ça inclut son odeur. »  Maria LoTempio, chirurgienne new-yorkaise dans la quarantaine, abonde en ce sens : « Si un homme ne fait pas attention à des détails tels que des vêtements propres, comment puis-je imaginer qu’il aura un bon sens de l’organisation et de la propreté ? »

Et puis, jetez un coup d’œil sur son automobile. « Que ce soit une Mercedes ou une Kia, il doit en être fier », explique la spécialiste en relations et rencontres Lisa Concepcion. Si déjà il ne prend pas bien soin de sa voiture, pouvez-vous imaginer dans quel état est sa chambre ?

Ce n’est pas seulement désagréable, remarque la conseillère en relations Caroline Madden. « Si un homme n’a pas l’air de prendre soin de lui-même, c’est peut-être qu’il cherche quelqu’un qui le fera pour lui. » Et cela devrait être un motif de rupture.

Se laisser aller physiquement

Un homme n’a pas besoin d’être ou d’avoir l’air d’être un athlète, remarque Betty Duncan, mais s’il ne prend pas soin de son corps et de sa santé, il va placer cette charge sur les épaules de ceux qui l’entourent. « Si vous ne consacrez pas de temps à votre santé et à votre corps, c’est un signal d’alarme », dit dans le même sens la spécialiste de rencontres Megan Weks. « Ce manque de soins personnels peut constituer une cause de rupture, parce qu’il indique des problèmes sous-jacents comme un manque d’estime de soi. »

Mal choisir ses vêtements

« Oui, nous vous aimons élégants, dit Megan Weks. Les études montrent que nous vous attribuons toutes sortes de qualités si vous êtes bien habillé. Alors, messieurs, pourquoi ne pas faire l’effort ? Si ça leur est complètement égal, valent-ils la peine des efforts que vous mettez à vous faire jolie ? » Et voilà donc une autre raison de ne pas poursuivre la relation.

Il vit encore chez sa mère

Ça fait penser au film Faux départ (Failure to Launch), dans lequel Sarah Jessica Parker joue le rôle d’une femme payée pour motiver un homme à quitter la maison maternelle… c’est pourtant un phénomène réel. Même si c’est dur à comprendre, il y a des hommes qui continuent à vivre chez leur mère dans la vingtaine, la trentaine et au-delà. C’est une bonne raison de ne pas continuer la relation, explique l’actrice et réalisatrice Audrey Lorea. « Pas tellement parce qu’il vit encore chez sa mère, mais c’est le symptôme d’une foule d’autres problèmes » : le manque de motivation, la codépendance, l’immaturité émotive et la peur de l’engagement. « Quitter la maison familiale pour vivre sa vie constitue une étape du développement personnel d’un individu. Un homme qui n’a pas fait le saut risque d’être bloqué dans d’autres domaines. »

Sa coloc… est son ex

C’est plus courant que vous ne pensez ou que vous n’aimeriez le croire. Les hommes qui restent sous le même toit que leurs ex ont toutes sortes d’excuses : les enfants, les finances, le marché immobilier… Mais aucune ne tient la route, selon Mme Madden. Aussi, une femme intelligente et équilibrée de sortira pas avec un homme qui vit chez son ex.

OK, messieurs, prenez-en note : après avoir rompu, sortez de la maison. Il y a d’autres choses à ne pas faire après une rupture.

Il ne fait rien sans sa bande d’amis

C’est bon pour la santé d’avoir des amis. Un homme doit avoir des amis. Mais il ne voyage qu’avec sa bande ou, pire, l’amène quand il a rendez-vous avec vous ?

C’est une autre raison de rompre, pour Mme Madden. « Si vous souhaitez approfondir honnêtement une relation, cela ne fonctionne pas d’être à plusieurs », explique-t-elle. L’homme qui arrive toujours avec ses amis quand il sort avec vous vous exclut, que vous le réalisiez ou non. S’il ne le fait pas consciemment, vous devez le faire pour lui.

« Au début de nos fréquentations, opine Lindsey Hall, blogueuse célibataire de 28 ans (Denver), ne me place pas dans une situation où il y a toujours cinq ou six de tes chums. Sois respectueux et sortons seuls ensemble. Sinon c’est fini. »

Il est solitaire

C’est un loup solitaire, c’est beaucoup mieux, n’est-ce pas ? Absolument pas.

« Les femmes veulent sortir avec des hommes qui ont des amitiés saines et sont capables de connecter avec les autres », dit la thérapeute et conseillère en santé mentale Colleen Andre. « S’ils n’ont pas d’amis proches ou de famille, ça veut dire que toute l’attention, bonne et mauvaise, va être placée sur vous. C’est une grosse pression pour vous! »

Le test de la serveuse

Presque tous les experts s’entendent sur une chose : la façon dont un homme traite le personnel de service en dit beaucoup sur lui, selon l’avocate Robin Radler, qui est divorcée. S’il le traite mal, rompez.
« Un homme malpoli avec les serveurs au restaurant indique quelque chose d’important sur lui », selon la behavioriste Wendy L. Patrick. Mme Duncan a constaté la même chose : « la façon dont il traite le serveur ou la serveuse est la façon dont il me traitera un jour ».

Si un homme ne passe pas le « test de la serveuse », c’est fini.

Il fait 10 choses en même temps

« Quand je rencontre quelqu’un, je lui donne toute mon attention, et je m’attends à recevoir la même chose », dit la Dre LoTempio. « Autrement, comment pourrons-nous nous connecter ? » Ne pas concentrer son attention sur la personne qui est en face est une cause de rupture pour elle. Et elle n’est pas la seule à être de cet avis. Les femmes célibataires et les spécialistes en relations à qui nous avons parlé sont du même avis. Surtout quand l’homme consulte son téléphone pendant le rendez-vous.

« La rupture devrait être automatique, mais les femmes me racontent continuellement que les hommes ne lâchent pas leur téléphone des yeux », dit Mme Madden. Ils textent à une ex ou ils vérifient les résultats sportifs. Michele Sonier, pilote et célibataire dans la quarantaine, conseille : « Ne prenez pas votre téléphone quand vous allez à un rendez-vous galant. »

Mais le téléphone n’est pas la seule chose qui distrait l’attention d’un homme. « S’il reluque les autres femmes, c’est non et non, dit Mme Madden. Pourtant, il y a des hommes qui émettent des commentaires sur d’autres femmes alors qu’ils sont en rencontre amoureuse. » C’est quand même incroyable, et c’est une raison de ne pas aller plus loin, même pour les femmes bisexuelles. « Un homme ne devrait pas croire que parce qu’une femme est bisexuelle, elle veut flirter avec d’autres femmes alors qu’ils sont tous deux ensemble. »

Il n’a pas de conversation

Ce n’est pas bon signe. Robin Radler note en particulier ceci : « il ne me pose pas de questions et répond seulement aux miennes. Ou il n’a pas l’air d’écouter parce qu’il ne commente pas ce que je viens de dire ». Michele Sonier observe si l’homme avec qui elle a rendez-vous ne parle que de lui.

Selon la spécialiste en relations Monique Homanan, « les femmes veulent rencontrer des hommes qui sont intéressants et intéressés. Gardez-vous d’un homme qui ne parle que de lui, de son travail, de son auto, de ses amis, de ses passe-temps, de ses comptes en banque ». Et quant aux comptes en banque, Robin Radler donne ce conseil aux hommes : « Ne parlez pas d’argent. Ça crée un malaise. Ça révèle une insécurité et, surtout, que vous êtes matérialiste. »

Trop boire ou prendre de la drogue

« On connaît tous quelqu’un qui souffre de dépendance à la drogue. Si vous êtes ivre lors de nos premières rencontres, c’est que vous n’avez pas envie de passer du temps à régler vos problèmes, et moi non plus d’ailleurs », remarque la blogueuse Lindsay Hall. « Allez prendre une couple de verres pour vous détendre – je ferais la même chose – mais les femmes en ont assez de ces hommes, qui font le party comme des étudiants. »

Il fume

Cette dangereuse habitude est une raison de rupture pour pratiquement tous les non-fumeurs, car elle s’accompagne de mauvaise haleine, de vêtements qui puent le tabac, de problèmes de santé.

« C’est incroyable le nombre de personnes qui vont à un rendez-vous amoureux avec un fumeur en ayant l’espoir qu’elles le convaincront d’arrêter », note Lisa Concepcion. « Elles tolèrent la mauvaise haleine et la fumée secondaire pour avoir quelqu’un dans leur vie. C’est une perte de temps et c’est mauvais pour votre santé. La relation part sur un mauvais de pied, celui d’obliger quelqu’un à perdre une habitude. Faites-en une raison de rupture et passez à autre chose. »

Damona Hoffman dit que même si vous aimez prendre soin des autres, c’est trop vous demander, surtout si vous avez eu dans le passé des problèmes de dépendance.

Son passé est trop lourd

« De nombreuses personnes peuvent avoir une relation saine et heureuse même après la fin d’une relation dont sont nés des enfants. Mais la présence de plusieurs enfants et d’anciennes conjointes ou d’une ex compliquée risque de causer des problèmes inutiles » pour la thérapeute Colleen Andre. Becky McKeown, une célibataire dans la trentaine, se souvient de l’époque où elle sortait avec un homme qui avait 13 enfants de neuf mères différentes. Elle n’a pas vraiment aimé cela.

La réalité, selon la coach de rencontre Damona Hoffmanis, c’est que même si une femme est profondément attirée par vous, si la situation n’est pas claire avec la mère de votre enfant, vous allez finir sur sa liste « d’hommes avec qui ne pas être en couple ». Si, dès le premier rendez-vous, un homme parle mal de son ex, c’est que la situation est compliquée. Dans ce type de situation, Robin Radler recommande de sortir de là parce que l’homme en question n’a pas réglé ses problèmes avec son ex. Elle considère également qu’un homme exprime de l’animosité envers ses enfants constitue une autre cause de rupture. « C’est un drame dont je ne veux pas être part ».

La Dre LoTempio pense que, généralement, le fait de dire du mal des autres indique clairement un manque de tolérance et de gentillesse. Là aussi, c’est non.

Sa vision des femmes est rétrograde

C’est un problème pour certaines femmes, mais pas pour d’autres. Pour Michele Sonier, qui est pilote d’avion, si un homme la regarde de haut en raison de sa passion pour le pilotage, il n’est pas question de continuer à le voir.  Michele Sonier s’est souvent fait dire :« Pourquoi veux-tu être pilote ? Pourquoi pas des enfants, un mari, une famille ? ». « Je crois qu’on n’a pas choisir entre les deux. Nous ne sommes plus dans les années 1950. Et s’il a cette attitude, je ne sors pas avec lui. » La Dre LoTempio a remarqué aussi que certains hommes sont mal à l’aise avec sa carrière de chirurgienne. Quand elle voit cela se produire, elle sait que ce n’est pas la peine de continuer, parce que cela ne va pas s’arranger avec le temps.

Il ne paie pas lors de la première rencontre

Nos femmes célibataires et nos spécialistes sont progressistes. Néanmoins, elles sont toutes d’avis que l’homme devrait payer l’addition lors du premier rendez-vous. « C’est un code universel qui signifie que nous sommes dans le cadre  d’une rencontre potentiellement amoureuse », explique Mme Madden.

Et si la femme fait plus d’argent ? « Même si elle gagne plus, selon Mme Madden. Il arrivera un moment où elle paiera à son tour, par courtoisie, mais si l’homme ne prend pas cette première addition, il agit comme si ce n’était pas une première sortie importante. »

La productrice de films Karen M.C. Kane, qui est célibataire, considère que c’est une question de respect. « Les femmes veulent se sentir valorisées par l’homme qui les attire. Si l’homme ne paie pas pour le premier rendez-vous, il envoie le message que son porte-monnaie est plus important que la femme en face de lui. »

Des différences irréconciliables

« Les femmes veulent sortir avec des hommes qui ont les mêmes valeurs qu’elles », explique la spécialiste en relations humaines, Monique Honaman. « L’incompatibilité sur les valeurs fondamentales devrait être une raison de rupture.» Les incompatibilités peuvent concerner le rapport à l’argent, les croyances religieuses, les opinions politiques, le fait d’avoir ou non des enfants ou encore les animaux domestiques.

« J’écris sur les troubles alimentaires et la façon de s’en sortir, explique la blogueuse Lindsay Hall. Si vous vous moquez d’une maladie mentale durant notre rencontre, je vais assumer que non seulement vous ne cadrez pas avec mon choix de carrière, mais que vous n’êtes pas non plus quelqu’un de gentil. »

« Seulement la façon dont il traite mon chat dit quelque chose d’important sur lui, dit Becky L. Duncan. Il va me traiter comme il traite mon chat. » Surtout, ajoute Arielle Simonis : « s’il n’aime pas les animaux, s’il me dit qu’il ne les aime pas, je prends mes jambes à mon cou. »

Il insiste trop sur le sexe

« Les femmes veulent rencontrer quelqu’un qui est attiré par elles et vice versa. Mais quand un homme n’arrête pas de dire combien il a envie d’aller au lit avec elle (en plus, à la première rencontre), ce n’est pas une bonne idée », dit Arielle Simonis, qui considère cela un mauvais signal sur ses intentions. Et s’il n’arrête pas d’avoir les mains sur vous ? Courez, recommande Mme Rappaport.

Une fois que vous serez passés à l’intimité, mutuellement consentie, il peut y avoir d’autres points de rupture. Par exemple, un manque de chimie ou de compatibilité quant aux besoins sexuels. Pire encore, lorsque l’homme veut assouvir ses fantasmes sans vous en avoir parlé d’abord, selon l’auteure Evie Vane. « S’il essaie de fesser la femme, de l’attacher ou d’avoir du sexe brutal sans demander la permission, il va recevoir un coup de pied au…»

Il aime le jeu des rencontres

« Soyez disponible », suggère la psychothérapeute new-yorkaise Melissa Divaris Thompson à tous les hommes qui ne veulent pas se faire écarter par des femmes ne voulant pas d’un Don Juan.« On ne vous demande pas de vous marier, mais si vous n’avez pas le temps de la courtiser, ne lui faites pas perdre son temps.» S’il continue à fréquenter les sites de rencontre et leurs applications, il n’est pas sérieux, considère Mme Madden.

« C’est important de sortir avec quelqu’un qui a les mêmes attentes dans une relation. Les femmes qui veulent une relation profonde ne voudront pas sortir avec quelqu’un qui s’amuse », dit la psychologue Paulette Sherman, fondatrice du site new-yorkais My Dating and Relationship School.

Des signes de comportements potentiellement abusifs

La violence conjugale peut s’installer sournoisement, mais il y a généralement des signes présents dès le début.

Voici des exemples qui devraient entrer dans votre liste de raisons de rupture :

– Il a des problèmes de rage au volant : Se retrouver enfermée dans une auto avec un homme en colère peut être terrifiant. C’est aussi un bon indice de colères à venir, pour Mme Madden.

– Il ne fait pas de compromis : Si l’homme insiste pour ne manger que dans ses restaurants préférés, ne voir que ses amis à l’exclusion des vôtres, c’est mauvais signe pour Mme Honaman.

– Il n’accepte pas le blâme : S’il n’accepte pas la responsabilité de ses comportements, surtout s’il dit que c’est la faute des autres (ou de vous), attention, avertit Mme Sedacca.« Les gens qui font sans cesse des reproches sont des partenaires toxiques. »

– Il est trop attentif : Vous n’avez eu que quelques rencontres et il est tout le temps sur votre dos à vous texter et à vous téléphoner ? Attention, danger, avertit Mme Andre : vous pourriez avoir affaire à un partenaire contrôlant ou manquant de confiance en lui.